LE ROMAN ALGERIEN (CHAPITRE UN)

Le Roman Algérien est une vidéo pensée comme une imersion dans l’histoire Algérienne, et dans la mémoire des hommes au travers d’une collection d’images. Le film se déroule rue Larbi Ben M’Hidi, à Alger, où Farouk Azzoug et son fils tiennent un kiosque nomade où ils vendent de vieilles cartes postales et des reproductions d’archives photographiques. Le fond est composé d’images très variées, allant de la fin du 18e siècle jusqu’aux années 80. On peut y trouver des cartes postales originales, de scènes de genre ou d’architecture, de publicités art déco pour des compagnies ferroviaires, ou encore des reproductions photographiques de figures politiques importantes d’origine algérienne ou qui ont visité le pays. Cette collection éclectique - bien disposée sous plastique - fait écho à l’iconographie coloniale et post coloniale. Elle semble classée aléatoirement mais autorise beaucoup d’associations, comme une sorte d’Atlas Mnemosyne algérien. Hors des images du kiosque on aperçoit la ville, et on peut entendre la voix de ses habitants, des historiens, des étudiants, des écrivains, qui expliquent leur lien avec ces images et à l’histoire de leur pays.

The Algerian Novel is a video thought as an immersion into Algeria’s history, and into the memory of men through a collection of images. It takes place in Larbi Ben M’Hidi street, in Algiers, where Farouk Azzoug and his son own a nomad kiosk where they sell old postcards and reproduction of archival photographs. Many different images constitute this fund, going from the late 18th century until the 1980’s. There can be found original postcards, of genre scene or architecture, art deco commercials for the railways, and also photographic reproductions of important political figures from or coming to Algeria. This eclectic collection - good neighborly displayed under plastic - brings us into a colonial and postcolonial iconography. It appears to be classified randomly but it allows many associations, as a kind of Algerian Atlas Mnemosyne. Over the images of the kiosk and different locations in the city, we can hear the voices of inhabitants of Algiers, historians, writers, students, who explain their connection to these images and to the history of their country.

Caisson lumineux <em> Lightbox</em>, 90x60 cm, 2016 . 1/3 ex. +1AE. Courtesy Katia Kameli.
L’OEIL SE NOIE
Caisson lumineux Lightbox, 90x60 cm, 2016 . 1/3 ex. +1AE. Courtesy Katia Kameli.

Farouk Azzoug devant le kiosque / <em>in front of the kiosk</em>
LE ROMAN ALGERIEN
Farouk Azzoug devant le kiosque / in front of the kiosk

Vue du kiosque / View of the kiosk
LE ROMAN ALGERIEN
Vue du kiosque / View of the kiosk