7 ACTS OF LOVE IN 7 DAYS OF BOREDOM

Un projet collaboratif initié lors de ma résidence à Location One, New-York (un programme CulturesFrance/Ville de Paris). Avec le soutien du Dicream.

« 7 actes d’amour en 7 jours d’ennui » est une installation transversale et multi-canal. C’est une cartographie composée de textes, vidéos, et différentes formes sonores. La scénographie reste modulable en fonction du lieu d’exposition. Lors de ma résidence à Location One, j’ai demandé à des New-Yorkais d’écrire des textes sur leurs mythologies intimes et relationnelles liées à cette ville. Ces textes, ces fragments de réalité, recèlent un potentiel fictionnel. Ils forment une «psychogéographie» collective de New-York et vont devenir les synopsis de l’installation. Les textes, coeur de ce dispositif, sont présentés de manière autonome et sous forme d’édition papier. Ils sont disponibles et distribués lors de la diffusion. Leurs auteurs, Pedro Barateiro, Pauline Bourgogne, Guillaume Darrase-Jeze, Isabel Sobral, Elisa Tan, Catherine Texier, Shanxing Wang ont tous un rapport différent à l’écriture et à New-York. Ils reflétent le caractère hétérogène de cette ville et donnent des repères psychogéographiques. Les vidéos sont inspirés par les textes commandés, considérés comme des synopsis ouverts ils servent de prétexte à la dérive et générent des images hétéroclites. Chacune a une temporalité différente. Elles sont projetées sur 6 panneaux installés en fonction du lieu d’exposition. La pièce sonore de Noriko Tujiko (Mego) est diffusée dans l’espace par d’autres enceintes, elle enveloppe toute l’installation comme un panoramique. Noriko travail à partir du texte d’Eliza Tan. Ce texte est découpé en 7 actes poétiques. Le spectateur se retrouve lui-même dans une situation de dérive, face à plusieurs écrans et plusieurs sources sonores.

« Seven acts of love in seven days of boredom » is a heterogeneous large-scale multimedia installation. Located at the entanglement of texts, images and sound takes root in a series of appropriations and trans- lations Seven acts of love in seven days of boredom explores the way personal narratives are inscribed within urban landscapes. The project was developed at Location One in New York in 2008. The artist commissioned individuals living in New York and coming from abroad to write texts witnessing their particular relationship with the city. Katia Kameli selected seven different texts ranging from poetics to dialogue and descriptions. She created a collection of intimate mythologies underlining the way cosmopolitan urban spaces generate different perspectives. Exploring the behavioural impact of urban places, she realised a “psychogeographic” carto- graphy of New York. Katia Kameli appropriated and interpreted the texts. She created six videos inspired by the personal uni- verses of their writers and commissioned a sound piece by composer Nuriko Tujiko. Abandoning herself to the subjective visions of the writers, Katia Kameli acted following a principle of enthropatie. She embodies the baudelairian figure of the flâneur as a poet who ‘enters as he likes into each man’s personality’. By focusing on a homeless person falling asleep on his newspaper, on a complex and obscure scientific equipment of a medical research laboratory, or on two young men playing ping-pong in a sport club, the artist also sheds light on details and everyday scenes usually considered insignificant.

Installation, Transpalette, Bourges 2012
7 ACTS OF LOVE IN 7 DAYS OF BOREDOM
Installation, Transpalette, Bourges 2012

Installation, Transpalette, Bourges
7 ACTS OF LOVE IN 7 DAYS OF BOREDOM
Installation, Transpalette, Bourges

Installation, Transpalette, Bourges, 2012
7 ACTS OF LOVE IN 7 DAYS OF BOREDOM
Installation, Transpalette, Bourges, 2012

Installation, Transpalette, Bourges
7 ACTS OF LOVE IN 7 DAYS OF BOREDOM
Installation, Transpalette, Bourges

Installation, Transpalette, Bourges, 2012
7 ACTS OF LOVE IN 7 DAYS OF BOREDOM
Installation, Transpalette, Bourges, 2012